Acné et grossesse : on prend quoi ?

L’EMA (Agence européenne des médicaments) vient de  réévaluer le risque de l’application de produits cutanés à base de rétinoïdes en cas de grossesse. Les rétinoïdes sont contre- indiqués par voire orale pendant la grossesse du fait du risque de malformations chez l’enfant à naître. L’EMA considère désormais que les rétinoïdes appliqués sur la peau doivent être également contre-indiqués pendant la grossesse. Bien le passage des rétinoïdes dans la circulation sanguine à travers la peau est négligeable dans les conditions habituelles d’utilisation, il ne peut être totalement exclu. Les médicaments commercialisés en France contenant un rétinoïde appliqué sur la peau sont surtout utilisés pour le traitement de l’acné : trétinoïne, isotrétinoïne, adapalène.

En cas de poussée d’acné pendant la grossesse, seul les produits locaux à base de peroxyde de benzoyle ou d’antibiotique peuvent donc désormais être utilisés.