Les injections de plasma pour les chutes chroniques de cheveu.

La chute chronique de cheveux (AAG) est la chute de cheveux la plus fréquente. Chez la femme, l’AAG concerne 25 % des femmes de 35 à 45 ans, jusqu’à 45 % des femmes de 50 ans. L’AAG représente les deux tiers des alopécies chez l’homme et peut se manifester dès 18 ans. A 5O ans, la moitié des hommes perdent leurs cheveux.

Les traitements médicaux de l’AAG diminuent au mieux la chute tant qu’ils sont suivis mais le processus reprend dès que les médicaments sont arrêtés. Il s’agit de lotion de Minoxydil à 2 ou 5 % , à pulvériser sur le dessus du crâne deux fois par jour. L’autre traitement, réservé aux hommes, est le Finastéride qui permet une repousse de cheveux de meilleure qualité que le Minoxydil. Enfin, le traitement hormonal Androcur est réservé aux femmes s’il n’y a pas de contre –indication.

Plus nouveau dans l’arsenal thérapeutique est l’injection de PRP dans le cuir chevelu. Les injections de PRP correspondent à des injections de plasma enrichi en plaquettes dont la composition est riche en cytokines et facteurs de croissance.
Les récentes études montrent que les injections de PRP dans le cuir chevelu diminue la chute de cheveux, les épaissit, augmente le volume et la densité de la chevelure. Compter 3 à 5 séances espacées de 3 à 6 semaines ; 1 séance d’entretien tous les 6 mois.

Effect of PRP in growth factors on pattern hair loss: a pilot study. Anitua E and al. Dermatol surg 2017
Gentile and al. The Effect of Platelet-Rich Plasma in Hair Regrowth: A Randomized Placebo-Controlled Trial. Stem Cells Transl Med. 2015